Comment éviter les piqûres de tiques naturellement ?

Une morsure de tique peut être très dangereuse. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour prévenir les piqûres de tiques, et ce qu’il faut faire si une tique mord malgré tous vos efforts pour l’éviter.

Les piqûres de tiques sont-elles dangereuses ?

En un mot, oui, elles peuvent l’être.

Avec 33.000 cas détectés en 2018, la maladie de Lyme est aujourd’hui aussi fréquente que le cancer du sein. Bien qu’il soit possible de contracter la maladie de Lyme d’autres façons, les tiques en sont responsables dans une très large mesure.

La maladie de Lyme peut potentiellement provoquer une fièvre persistante, des éruptions cutanées, des maux de tête, des douleurs et des gonflements articulaires chroniques, des réactions allergiques et même des troubles neurologiques graves et débilitants. La maladie de Lyme est particulièrement inquiétante car elle est souvent difficile à diagnostiquer.

Comment vérifier la présence de tiques ?

Les tiques engorgées sont plus faciles à repérer, mais certaines tiques peuvent être aussi petites qu’une tête d’épingle. Ils aiment se cacher dans des endroits chauds, humides et couverts du corps. Commencez par prendre une douche pour enlever les tiques qui ne sont pas attachées. Pour vérifier la présence de tiques, passez soigneusement vos doigts dans les cheveux et la nuque. Voici quelques autres endroits où les tiques aiment se cacher :

  • Derrière les bras
  • Derrière les genoux
  • Dans ou autour des oreilles
  • Le nombril
  • Entre les jambes
  • Autour de la taille

Comment enlever un tique ?

  1. Tout d’abord, il faut rester calme !
  2. Approchez le tique par le côté avec un appareil ou une pince à épiler.
  3. Faites glisser le dispositif cranté d’élimination de la tique sous la base de la tête de la tique et sous la peau. Si vous utilisez une pincette, appliquez-la fermement aussi près que possible de la bouche ou de la peau.
  4. D’un léger mouvement ferme de soulèvement, faites tourner doucement le dispositif de retrait des tiques jusqu’à ce que la tique se détache d’elle-même. Si vous utilisez une pince à épiler, tirez vers le haut fermement mais de façon continue. Ne faites pas de mouvements brusques ou de torsions.
  5. Mettez la tique dans un sac scellé, marquez la date et mettez-la au congélateur. Cela la tue et la conserve pour l’identifier en cas de symptômes.
  6. Assurez-vous qu’aucune partie de la tique ne reste incrustée dans la peau. Si c’est le cas, il peut être utile de la retirer avec une pince à épiler, comme une écharde, ou avec une pommade à dessin.
  7. Lavez la zone avec de l’eau et du savon et appliquez un antimicrobien sur la zone. La lavande diluée ou un mélange d’huiles essentielles anti-germes sont deux bonnes options.

Symptômes des maladies transmises par les tiques

Les symptômes possibles d’une maladie transmise par les tiques sont : 

  • une fièvre récurrente et des frissons (symptômes ressemblant à ceux de la grippe)
  • douleurs articulaires ou musculaires
  • mal de tête
  • fatigue
  • une grande éruption circulaire qui ressemble à une cible autour du site de la morsure (appelée erythema migrans)

Si vous soupçonnez une maladie liée aux tiques, consultez immédiatement un médecin car une intervention précoce peut être utile. Certains docteurs recommandent de prendre du Ledum palustre, un remède homéopathique, comme alternative aux antibiotiques.

Symptômes de la piqure de tique

Quelques astuces pour un jardin sans tiques :

Il existe un certain nombre de mesures logiques (et naturelles) pour décourager les tiques :

  • Gardez l’herbe courte. Comme les tiques aiment l’herbe dense et haute (pour mieux vous voir, ma chère…), tondre souvent et garder l’herbe courte est la moitié de la bataille.
  • Taillez les aménagements paysagers denses. Les tiques préfèrent les zones humides et ombragées, alors laissez entrer le plus de lumière naturelle possible en éclaircissant les zones de la cour qui sont envahies par la végétation.
  • Utiliser des copeaux de cèdre. Des études montrent que les tiques et l’huile de cèdre ne se mélangent pas. Comme les tiques rampent et ne volent pas, essayez de pailler le périmètre de votre cour avec des copeaux de cèdre ou entre votre cour et les herbes hautes pour les dissuader de traverser.
  • Achetez des poulets de basse-cour ! En plus de fournir des œufs frais, ils mangent des tiques !
J’ai aussi toujours sous la main, mon insecticide naturel fait maison qui éloigne beaucoup d’insectes comme les moustiques ou les araignées. Cette recette utilise des huiles essentielles, qui sont très efficaces pour la protection naturelle contre les insectes.

Et chez les animaux ?

Comment prévenir les piqures de tiques chez les animaux

Les animaux de compagnie sont également sensibles aux maladies transmises par les tiques et il est souvent plus difficile de localiser une tique à cause de toute cette fourrure. Vérifiez soigneusement les chiens et les chats avant qu’ils n’entrent dans la maison et enlevez toutes les tiques. 

Vous pouvez également essayer d’appliquer quelques gouttes d’huile essentielle de géranium autour du collier d’un chien, mais n’utilisez pas cette méthode (ni aucune huile essentielle) sur les chats. Ils sont trop sensibles à ces huiles.

Pour les chats, un simple collier anti-parasitaires assurera l’élimination et la prévention contre les infestations par les tiques pour une durée variant entre 2 et 7 à 8 mois, selon les marques. Ce collier a également un focntion anti-puce.